INDICATEURS DE PILOTAGE D’UNE ENTREPRISE : DES OUTILS INDISPENSABLES

  1. Accueil
  2. Actualité
  3. INDICATEURS DE PILOTAGE D’UNE ENTREPRISE : DES OUTILS INDISPENSABLES

Publié le 11 novembre 2021

Tout entrepreneur, quelle que soit la taille de son entreprise, doit avoir à sa disposition des outils pour suivre au plus près l’activité de sa société et atteindre ses objectifs. Au quotidien ou afin d’élaborer une nouvelle stratégie, les indicateurs de
pilotage et de performance sont là pour faciliter les prises de décision et améliorer la gestion comptable de l’entreprise.
Voyons de plus près à quoi correspondent ces fameux indicateurs.

En tant que chef d’entreprise, vous le savez, votre activité dépend de nombreux facteurs. Clients, fournisseurs, concurrence, nouveaux marchés, etc. Monter ou piloter un business ne peut se faire à l’aveugle. D’autant plus si vous avez des projets ou des décisions stratégiques à prendre. Connaître l’existant c’est bien, avoir une vision d’ensemble et du futur à court, moyen et long terme c’est mieux :
voilà la définition du pilotage d’une entreprise.
On peut diviser le pilotage d’entreprise en trois domaines distincts :
– la définition d’objectifs à atteindre et les moyens à mettre en œuvre,
– la gestion des actions pour atteindre ses objectifs,
– et profiter de ses expériences pour s’améliorer.
Pour pouvoir optimiser ce pilotage, il vous faut un tableau de bord performant et lisible. Et donc, avant tout, choisir les bons outils – les bons indicateurs – pour en même temps surveiller ce qu’il se passe et suivre les jalons de la stratégie élaborée. Évidemment, ces indicateurs ne seront pas les mêmes pour une TPE que pour une PME qui vise un marché international ou un conglomérat de sociétés anonymes.
Mais pas de panique !
Il existe des centaines d’indicateurs de pilotages et de performance, même si la base reste la même : avoir la main sur son business pour réaliser ses objectifs. Vous allez pouvoir choisir les meilleurs indicateurs pour obtenir un ou des tableaux de bord personnalisés et optimisés.

 

Indicateurs de pilotage : choisissez vos outils de management

Dans sa vie quotidienne, votre entreprise produit des biens et services mais aussi de nombreuses informations et données indispensables. Les données comptables par exemple fournissent chaque année, à l’heure du bilan et du compte de résultats, des renseignements précieux sur votre entreprise : le nombre de
clients, celui des visiteurs de votre site internet, les tarifs des fournisseurs, etc. À l’heure du big data, il est relativement facile de récolter des données… mais plus difficile de les trier.
Et pourtant, un bon tableau de bord de pilotage devra aller à l’essentiel. Il faut donc réduire au maximum les indicateurs pour que le dirigeant ne croule pas sous les données et que le tableau soit un vrai outil de décision pour bien piloter son projet.
Un tableau de bord efficace doit, dans l’absolu, tenir sur une page excel imprimée, être lisible facilement, contenir du moins au départ 3 à 4 indicateurs bien choisis.

Il convient dès lors de filtrer les informations, choisir les plus stratégiques directement liées aux actions visées, au projet en cours et qu’elles puissent avoir un aspect prédictif.

À noter : il faut faire la différence entre « pilotage » et « performances ». Les indicateurs de performances ou KPI renseignent sur le niveau de succès par rapport à un ou des objectifs. C’est une information a posteriori. Ceux de pilotage permettent une vue précise de l’avancement des plans d’action et des résultats attendus. Les KPI peuvent donc intégrer un tableau de bord de pilotage à condition d’aider à l’analyse du suivi.

Il existe plusieurs domaines de données dont vous pouvez vous servir :
les données comptables : nous y reviendrons plus bas, elles sont la base d’un suivi dans un tableau de bord et font partie des indicateurs financiers à prendre en compte : fonds de roulement, besoin en fonds de roulement, seuil de rentabilité, trésorerie nette, etc.
les données économiques internes : comme dit plus haut, des informations primordiales remontent chaque jour de votre entreprise. Ici, vous pouvez suivre le chiffre d’affaires de chaque client, ou d’une famille de produits, le ratio entre le nombre de devis préparés et ceux signés, coûts de production, etc.
les données commerciales : taux de conversion des leads, prévision des ventes, satisfaction des clients, etc.
les données sociales : il peut être stratégiquement payant d’intégrer un volet social à votre tableau de bord. Pour suivre par exemple les renseignements fournis par les ressources humaines : turn-over des commerciaux, satisfaction du personnel, etc. Ou des précisions sur la clientèle pour affiner sa zone de chalandise.

Bref, vous le voyez ce ne sont pas les informations qui manquent bien au contraire. Et il peut être difficile pour un dirigeant de choisir les quelques indicateurs à prendre en compte pour que son tableau de bord reste lisible. Car si un chef d’entreprise connaît bien son business, il peut avoir du mal à prendre de la hauteur pour analyser les informations pertinentes et passer à côté d’une donnée essentielle qui va impacter la performance de son activité.
C’est là qu’il peut être intéressant de faire appel à une société extérieure comme OSEYS, une structure expert en pilotage d’entreprises. OSEYS réalise avant tout un audit interne ET externe puis propose aux entreprises des outils de pilotage adaptés à la stratégie et aux objectifs de leur dirigeant. Avec entre autres deux outils indispensables : un prévisionnel ultra précis et un tableau de bord lisible et efficace.

Indicateurs de pilotage « de base » : la partie comptable

Pour mesurer la performance de vos stratégies et obtenir un suivi quasi quotidien, rien ne vaut l’analyse des indicateurs comptables. Un tableau de bord disons « basique » doit intégrer :
le fonds de roulement : il contrôle si la réserve financière de la société lui permet de couvrir l’exploitation courante. On le calcule en ôtant des capitaux permanents (capitaux propres et emprunts) les actifs immobilisés.
le besoin en fonds de roulement : cet indicateur permet de savoir si l’entreprise à la trésorerie nécessaire pour couvrir son activité de production.
la trésorerie (voir notre page spéciale sur la maîtrise de la trésorerie) est tout simplement la différence entre les deux précédents indicateurs. On peut aussi la calculer en soustrayant à la trésorerie passive (dettes financières à court terme) la trésorerie active (actifs financiers). On connaît ainsi la somme d’argent que l’entreprise peut mobiliser, c’est un indicateur important pour suivre la bonne santé financière de l’entreprise.
le seuil de rentabilité : indicateur très intéressant, il donne au dirigeant le chiffre d’affaires à atteindre pour couvrir les charges de son activité. Il permet de visualiser, en calculant grâce à lui le point mort, le jour de l’année où l’entreprise devient bénéficiaire. (voir notre page dédiée).

Suivre la performance d’une stratégie d’entreprise est plus délicat qu’on ne le croit, d’autant plus qu’on ne peut copier l’outil d’une autre entreprise : le tableau de bord intégrant les indicateurs doit être le plus personnalisé possible. Pourtant, c’est un outil indispensable pour tout chef d’entreprise ou comité directeur. Et sa création doit être mûrement réfléchie et s’inscrire dans un processus de réflexion globale, que ce soit pour la gestion « quotidienne », la création d’un projet. Dans tous les cas, le tableau de bord doit absolument apporter un vrai plus dans le choix des décisions.

Alors n’hésitez pas, si un des concepts vous échappe ou si vous n’avez pas le temps de jongler avec 50 tableaux, à confier cette démarche à des spécialistes de l’analyse de société possédant les outils personnalisables pour trouver et gérer VOS indicateurs de pilotage. Faites confiance à OSEYS pour booster votre chiffre d’affaires.

Lire aussi

Tout savoir sur la pyramide de Maslow ou la hiérarchie des besoins

Tout savoir sur la pyramide de Maslow ou la hiérarchie des besoins

En tant que manager, connaître au plus près les motivationsde son équipe ou les besoins de ses clients pour piloter sonentreprise est une condition sine qua non de la réussite. Lathéorie de Maslow sur la hiérarchie des besoins de l’êtrehumain permet de réfléchir aux...

QUEL EST LE ROLE D’UN TABLEAU DE BORD ?

Suivre au jour le jour la vie de son entreprise n’est pas des plus faciles ; c’est pourtant la condition sine qua non du succès. Le tableau de bord, reprenant les activités et les résultats de l’entreprise, semble donc le meilleur ami de l’entrepreneur. À condition,...

Comment bien choisir le prix de vente de son produit ou service

Comment bien choisir le prix de vente de son produit ou service

Vous allez monter votre entreprise et vous en êtes à l’étude de marché ? Vous allez proposer de nouveaux produits ou services ? La question stratégique incontournable se pose : à quel prix puis-je espérer vendre ma production ? Voici quelques astuces et pistes de...